Sword Art Online, The Beginning : Un premier pas

En faisant mes recherches, je suis très vite tombé sur des sites qui parlent du fameux « Sword Art Online : The Beginning, sponsored by IBM », un prototype de jeu auquel seules 200 et quelques personnes ont pu jouer. Il s’agit d’une collaboration entre l’entreprise informatique IBM et la marque Sword Art Online, afin de donner un avant-goût à quelques « bêta-testers » de ce que pourrait être un jeu comme SAO. Ce n’est pour autant pas du tout le même fonctionnement que celui du Nerve Gear décrit dans Sword Art Online. Voyons ensemble le principe et les différences avec le Nerve Gear de SAO.

Dans le cas de la console développée par IBM, le corps de chaque joueur a été scanné sur 360° puis inclut dans le jeu, le joueur pouvant le contrôler avec son propre corps, comme vous le voyez sur l’image. Des caméras observent les mouvements des joueurs, les analysent et transmettent au jeu la position à adopter pour le personnage (un mélange entre Kinect, OVRVISION et Leap Motion). Le casque fonctionne un peu comme l’oculus rift, on a un écran sur lequel est projeté le décors devant les yeux, et quand on bouge la tête, le décors bouge aussi comme si on était vraiment dans le jeu. IBM y rajoute des effets sonores et des capteurs sur les chaussures pour que le jeu comprenne lorsque l’on veut marcher. D’après ce que j’en ai vu, le jeu a l’air soigné et assez prenant, les réactions des joueurs sont toutes positives et ils sont d’accord sur le fait que c’est génial.

Génial, oui. Mais Nerve Gear ? Non…

En effet, cette console a beau être déjà géniale, on est encore loin du Nerve Gear : C’est le corps réel qui fait l’action (et je vous vois venir, ce n’est pas très sportif puisque l’on fait du surplace dans le monde réel), et on est très limité dans les mouvements : taper des pieds pour avancer, ce n’est pas aussi amusant que de courir. On doit aussi s’équiper d’un casque qui a l’air assez encombrant pour pouvoir jouer, et le champs de vision de l’oculus rift est plus réduit que celui des yeux de l’homme. Pour finir, on ne ressent pas les sensations du jeu : si on se fait trancher un bras, rien ne nous prévient et on a toujours notre bras réel qui peut bouger, ce qui doit faire un effet étrange. Et si c’est une jambe, je vous laisse imaginer…

Il s’agit néanmoins d’une grande avancée dans ce domaine qui a marqué les esprit et réanimé le rêve : De grandes entreprises comme Google et Apple sont en train de commencer à investir dans la réalité virtuelle (VR). Même si il ne s’agit que d’un coup de publicité pour IBM, Sword Art Online : The Beginning est un véritable premier pas vers le Nerve Gear.

Le site du projet : http://www.mugendai-web.jp/vrmmo-project/archives/en01.html

Des précisions sur le fonctionnement : http://www.mugendai-web.jp/vrmmo-project/archives/en02.html

Dédicace spéciale à Valentin Teller, notre premier Tipeur !

A propos Jarasim

Je suis le créateur du site, je m'intéresse tout particulièrement aux possibilités pour la création d'un système permettant une immersion totale (full-dive). Mon but est de partager avec le plus grand nombre mes idées et des pistes afin d'un jour développer quelque chose de similaire au Nerve Gear de Sword Art Online. Merci à vous si vous appréciez/commentez sur le site, et merci encore plus au donateurs qui permettront au site d'exister longtemps.

7 Commentaires

  1. Dommage que ce ne soit qu’un « coup de pub  » ils auraient pû créer une mailleur alpha-test avec 10000 testeurs comme dans SAO mais rien que ça a dû secouer l’industrie de la Réalité-virtuel bref les graphismes ont été bien retranscris les personnages scannés ont aussi été bien retranscrit en 3D par une IRM comme ce dont tu as parlé je pense qu’avant d’arriver au calibrage comme dans SAO par le toucher de soi retranscrit au casque en nous touchant le corps pour le calibrage la taille et la carrure (forme du visage des pieds taille des bras des jambes) il faudra avant passer ou du moins pour l’instant par une IRM comme pour l’alpha test de 2016 qui est pour l’instant pour moi la meilleur réussite de la réalité virtuelle de 2016

    • En effet, cela aurait été génial si ils l’avaient commercialisé 🙂 mais le prix aurait vraiment été énorme, sans compter le fait qu’il doive y avoir des dizaines de scientifiques dans la salle pendant le jeu. Je trouve aussi que c’est une très grande avancée dans ce domaine, et concernant le calibrage de la taille, j’ai ma petite idée que j’expliquerai dans mon prochain article 🙂

  2. Oui ça aurait pû faire succès en commerce mais ça ne devait pas être très stable et ça ne peut acceuillir plus de 10 personnes je crois donc pour un serveur si petit ça n’aurait pas fait l’affaire et même si ils l’agrandissaient il n’y aurait pas beaucoup d’étages comparé à SAO d’origine bref j’attends ton prochain article avec impatience 🙂

  3. De toute manière, la technologie VR n’en est qu’à ses débuts, il faudra du temps pour qu’elle s’améliore..

  4. Je suis bien d’accord et de toute façon ce n’est que le début et on peut encore être surpris de l’éfficacité de certaines chose.L’espoir et les rêves sont un peut notre puissance pour y arriver et comme on le dit tous la volonté et la perséverance peut presque tout faire XD

Laisser un commentaire