Greg Gage et la neuroscience : Oui !

Je suis tombé sur la vidéo du neuroscientifique Greg Gage montrant qu’il est possible (à l’aide d’un minimum de matériel) de contrôler le corps d’une autre personne par la pensée. Voyons un peu comment tout ça marche et ce que l’on peut en tirer !

Dans la vidéo, on peut voir le scientifique poser deux électrodes sur le bras d’une première volontaire, puis lui demander de relever le poing. Les électrodes captent alors un signal électrique et le retransmettent sur un écran. Le scientifique demande alors à un deuxième volontaire de les rejoindre, et lui pose aussi deux électrodes sur le bras, mais celles-ci ayant pour but d’envoyer un signal plutôt que de le recevoir. Il connecte alors les électrodes à l’ordinateur qui analyse les signaux reçus du bras de la première volontaire : Au moment où elle relève le poing, celui du deuxième volontaire se relève tout seul. Elle répète plusieurs fois l’opération, et à chaque fois, quasi simultanément le poing de l’autre se relève.
Alors, effectivement, ce n’est pas un contrôle « total » qu’elle exerce sur lui. Elle ne peut que lui faire bouger un muscle et de manière limitée, mais il y a des moyens de remédier à cela. On voit aussi des tremblements dans le bras du deuxième volontaire lorsqu’elle lui fait lever le poing.

 

Le fait qu’elle puisse contrôler le bras d’une autre personne montre que le signal peut être interprété par un ordinateur et transmis à un autre objet. Cet objet pourrait par exemple être votre avatar dans le jeu ! En effet, pour que l’ordinateur comprenne le mouvement que vous voulez effectuer, il lui faut connaitre le lieu de sa provenance (le muscle à bouger), le temps durant lequel vous l’utilisez et bien sûr la force que vous y mettez. Le placement de l’électrode s’occupe du premier point, la durée du signal au deuxième et son amplitude au troisième. On peut donc contrôler un membre virtuel par ce moyen !

 

Pour moi, le problème des tremblements du bras pendant la réception du signal ne peut être du qu’à la contradiction entre les ordres donnés par le cerveau (mets ton bras bien droit devant toi!) et ceux reçus des électrodes (Relève le poing!). Cela créé un conflit entre les deux et le muscle est un peu perdu. Cela fonctionne un peu de la même façon que lorsque l’on a des « fourmis dans le bras » après s’être longuement appuyé dessus puis bougé un peu : le cerveau reçoit le message « le bras manque de sang » et « tout va bien, il y a du sang » en même temps, et ayant du mal à interpréter ces deux ordres totalement opposés, cela nous donne cette sensation désagréable. Le conflit d’ordres créés donc des mouvements ou des sensations parasites. Heureusement pour nous, notre avatar dans le jeu n’aura aucune autre volonté propre que la notre : il ne pourra pas y avoir de contre-ordres.

 

En multipliant le nombre d’électrodes, on pourra reproduire dans le jeu tous les mouvements du corps dans le monde réel. Mais restent à envoyer au corps les informations du jeu et à bloquer les mouvements dans le monde réel.

Et bien la vidéo de Greg Gage pourrait bien répondre à ces deux problèmes.

En effet, la personne contrôlée dans la vidéo reçoit les ordres du cerveau de l’autre personne. Ainsi, on pourrait de la même façon envoyer des « impressions » au joueur : Quand il donne un coup de poing, son bras s’arrête lorsqu’il rencontre la surface visée dans le jeu, et en même temps, il reçoit un faible signal de douleur au niveau des doigts, lui donnant l’impression d’être arrêté par l’objet virtuel. On pourrait même ajouter la chaleur de la surface touchée afin de rendre le jeu plus réaliste. Pour ce qui est d’arrêter les mouvements du corps, on peut penser à envoyer quelques millisecondes après avoir reçu le signal du mouvement, un contre-signal aux muscles de type « ne bouge pas, reste détendu ». Ils ne devraient pas avoir le temps de bouger.

Bien sur, l’idée d’avoir des électrodes partout sur le corps n’est pas très attirante, surtout que devoir toutes les placer à chaque fois sans se tromper serait long et énervant. On pourra néanmoins pallier à cela en créant une combinaison les incorporant.

Source : https://www.youtube.com/watch?v=rSQNi5sAwuc

A propos Jarasim

Je suis le créateur du site, je m'intéresse tout particulièrement aux possibilités pour la création d'un système permettant une immersion totale (full-dive). Mon but est de partager avec le plus grand nombre mes idées et des pistes afin d'un jour développer quelque chose de similaire au Nerve Gear de Sword Art Online. Merci à vous si vous appréciez/commentez sur le site, et merci encore plus au donateurs qui permettront au site d'exister longtemps.

3 Commentaires

  1. Bjr en faite sa fait environ 3 ans que je rêve qu’un jour il sorte un casque virtuel qui est full immersion comme le nerve gear et ducoup je voulais savoir si tu aurais skype pour parler de se sujet et par la suite j’aimerai t’aider en te donnant des dons voilà merci:)

  2. Retour PingPremière grande théorie : SUIT, la combinaison et le casque – Nerve Gear Zero

Laisser un commentaire