Faire transiter beaucoup plus vite les données

Vous l’avez compris, nous allons avoir besoin de faire s’échanger des paquets de données du jeu au joueur et du joueur au jeu : bloquer les sens, les remplacer par d’autres sensations, acquérir les informations, stocker vos données… Tout cela prend de l’espace, et demande du matériel rapide ! Certains scientifiques se sont demandés si il était possible de rendre nos système encore plus rapides, et voilà un aperçu de leur travail :

Premièrement, la « vitesse » de l’électricité dépend du milieu dans lequel elle se propage, comme une onde. L’argent est le meilleur conducteur qui existe, mais on utilise le cuivre en général, car beaucoup moins cher et presque aussi bon conducteur. Néanmoins, on n’atteint pas du tout la vitesse de la lumière : 300 millions de mètres par seconde ! Si on pouvait mettre à profit cette vitesse incroyable pour tous nos appareils, ce serait génial. Et c’est ce qui est déjà fait avec la fibre optique actuellement pour les communications à longue distance.

Mais pourquoi ne pas essayer de remplacer nos habituelles cartes électroniques par des cartes « optiques », qui pourraient aller bien plus vite et ne chaufferaient pas? C’est la question que le centre de nanosciences et de nanotechnologies (C2N) s’est posé.

L’idée peut sembler bizarre, mais en fait il s’agit simplement d’intégrer des lasers et quelques autres trucs dans les cartes électroniques, pour que certains transferts d’informations se fassent vite. On appelle ça la photonique intégrée. Le but était alors d’utiliser le même matériau que pour les cartes électroniques : le silicium (très abondant sur Terre). On a donc remplacé les pistes métalliques à l’intérieur de la carte par des « couches » de silice intégrées dans le silicium. Les deux ne permettent pas la même propagation de la lumière : on peut guider la lumière. On peut alors faire plein d’opérations sur la lumière, comme la bloquer ou la laisser passer selon l’envie, diminuer son intensité, ne laisser passer que certaines couleurs etc… Par exemple dans un simple câble,  la société Intel peut envoyer jusqu’à 100 Gigabits d’informations par seconde, soit environ 13Go, ce qui est énorme ( le contenu du site passerait en environ 0,0004 secondes 🙁 ).

Bien sûr si l’on veut réduire tout ça, on sera obligé de faire plus lent, mais ce sera quand-même des centaines de fois plus rapide que l’électricité seule.

Pour le nervegear, cela permettrait de transmettre beaucoup plus de données de l’utilisateur au jeu et du jeu à l’utilisateur pendant une même durée : on pourra donc faire un jeu beaucoup plus réaliste, stocker plus d’informations et avoir un jeu plus fluide !

Merci à Mary pour son don 🙂

A propos Jarasim

Je suis le créateur du site, je m'intéresse tout particulièrement aux possibilités pour la création d'un système permettant une immersion totale (full-dive). Mon but est de partager avec le plus grand nombre mes idées et des pistes afin d'un jour développer quelque chose de similaire au Nerve Gear de Sword Art Online. Merci à vous si vous appréciez/commentez sur le site, et merci encore plus au donateurs qui permettront au site d'exister longtemps.

8 Commentaires

  1. Bonjour, je suis nouveau ici :p Je me permets de laisser un commentaire 🙂 En lisant votre article, j’ai pensé à l’ordinateur quantique qui sortira sûrement dans le futur, il va faire des calculs beaucoup plus rapidement qu’un ordinateur actuel, j’avais pensé à ça car dans l’épisode 1 de SAO, Kirito branche un câble qui est relié à son ordinateur, il y a moyen que ça a un rapport avec l’ordinateur quantique :p Bref j’exprime juste mon hypothèse donc je ne sais pas si c’est faux ou pas, à vous de voir 😉 En tout cas, j’ai lu quelques articles que vous avez publié, et cela m’a beaucoup plu. Merci beaucoup et bon courage pour la suite 🙂

    • Bonsoir, pas de soucis : j’apprécie énormément les commentaires (cela me permet de m’améliorer et d’échanger avec vous !). Les travaux sur les calculateurs quantiques visent à créer des ordinateurs bien plus puissants (on pourra faire des calculs que l’on ne peut faire aujourd’hui), ce qui serait effectivement très pratique pour la conception de technologies aussi avancées que le Nerve Gear. L’article ici visait plutôt à augmenter la rapidité des calculs et des transferts d’informations, c’est très similaire mais il y a une petite nuance 😉 : Dans un cas on fabrique plus efficace, dans l’autre on fabrique plus rapide. Bien sûr, les deux iront très bien ensembles (un ordinateur quantique utilisant la photonique serait un monstre de puissance et de vitesse, mais ça pourrait bien un jour exister ! 🙂 ). Concernant le câble qu’utilise Kirito, je pense plutôt qu’il lui permet de configurer son nerve gear ou d’en récupérer des données comme Yui par exemple par la suite, cela peut aussi être un moyen de piocher de la puissance de calcul à l’ordinateur pour avoir un casque plus performant (moins de lags etc) 😉 Ce n’est que mon avis mais avec la tonne de machines que l’auteur présente, je ne sais pas si il a le temps de parler de l’ordinateur quantique 😀 Merci à toi pour ton commentaire, cela me fait très plaisir d’avoir des retours positifs !

  2. Vos articles sont incroyablement développé, j’adore vôtre blog si ont peut l’appeler ainsi 😉

  3. super je soutient ton projet a skip vous avez un discord pouvez vous me le donné

  4. Quand tu arrives sur le site à droite il y a 5 petits boutons, c’est le 4e 🙂

Laisser un commentaire